IGOR VARIDELça va ça va ça va ça va

14.08.13 – 15.09.13

http://www.zabriskiepoint.ch/wp-content/uploads/2011/03/GetInline.jpg

Igor Varidel peint au plafond, au sol, dans tous les sens.

Sa matière – vive et gourmande – coule, se colle et s’embrouille sur des déchets de papier, de carton, de plastique et de toile. Généreusement excrémentiels et sensuels, ses accrochages questionnent avec humilité le statut de l’oeuvre et sa sacralisation. Loin de toute hiérarchie ou catégorisation, ici, tout est déchirable, piétinable et recyclable à l’infini. L’oeuvre se perd et se retrouve dans l’ivresse. Elle se rajoute et se délite sans soucis d’une hypothétique pérennité. Ce sur-expressionisme exalté semble être un acte d’amour pur ; la démonstration d’une foi sans cesse renouvelée dans la possibilité d’une liberté infinie en peinture.

Vidya Gastaldon